Rubrique:

Le plantain, est une plante herbacée annuelle très répandue dans les prairies. Il en existe plusieurs espèces mais le plus répandu ici sur notre terrain est le plantain lancéolé dont les feuilles en fer de lance sont disposées en rosette.
On l’appelle le « sparadrap du paysan » pour son action cicatrisante ; ses acides phénols lui confèrent une activité antibactérienne.  Il possède encore bien d'autres propriétés, regardons ça en détail !


Noms communs : Plantain lancéolé, oreille de lièvre, herbe à cinq coutures...

Nom latin : Plantago lanceolata        Famille : Plantaginaceae

Ses composés actifs :

•  Mucilages
•  Glucosides d'iridoïdes
,
glucosides phényléthanoïdes
•  Flavonoïdes
•  Tannins
•  Acide silicique en quantité significative (ref : Weiss)
•  Vitamine C
•  Minéraux
(Potassium, zinc, magnesium, Calcium etc)
•  Coumarines


Goût :  Astringent, légèrement amer, goût de verdure, de terre

Énergétique : Rafraîchissant,  asséchant (en référence à sa capacité à tirer et résoudre les plaies)

Partie utilisée :
Plante entière - Feuilles - Suc


Les usages traditionnels du plantain :


Piqures d'insectes
Le plantain a la faculté de "tirer" le venin, les corps étrangers et la chaleur vers l'exterieur. Il soulage rapidement.
Certaines personnes réagissent très rapidement aux piqures d'insectes, avec forte relâche d'histamines. La zone est rouge, douloureuse et dure au toucher. La préparation la plus simple à appliquer est le cataplasme de plantain.
Cueillez une feuille fraiche, mâchez-la afin d'en extraire le jus et de faire une pâte avec votre salive. N'avalez pas le jus. Recrachez cette boule et appliquez-la sur le site de la piqure. Renouvelez lorsque le cataplasme commence à sécher.
Le plantain inhibe la nécrose provoquée par la morsure de certaines araignées (ref : Kress).
Vous pouvez maintenir le cataplasme en place avec une bande.
Vous pouvez aussi appliquer le plantain en teinture mélangé à un peu d'argile verte.
Note : si vous êtes allergiques aux piqures de certains insectes, ne perdez pas de temps et appelez les urgences tout de suite.

Blessures sales
Le plantain a cette capacité de “tirer” les saletés d'une plaie.
Le cataplasme plantain + salive fonctionne bien là encore, la salive étant légèrement antiseptique.
Appliquez ce cataplasme pendant quelques heures, puis pansez la zone afin de la protéger. Si la blessure saigne un peu trop, rajoutez une feuille fraîche d'achillée millefeuille (abondante elle aussi), qui agira comme hémostatique (stoppe les saignements).

Le plantain accélère la résolution d'une blessure en stimulant la régénération cellulaire.
Il peut aussi être utilisé pour faciliter l'expulsion d'échardes.


Note : Faites preuve de bon sens - si la blessure semble sérieuse, passez voir votre pharmacien ou votre médecin, ou appelez les urgences.

Autres problèmes cutanés
Tout problème cutané, que ce soit un eczéma, un psoriasis ou autre, bénéficiera d'une application de plantain, soit en infusion appliquée par compresse (problème suintant), soit en macérât huileux (problème sec).
Leclerc la recommande en application sur l'acné.


Ampoules : Avant de partir randonner, frotter du plantain frais sur toutes les parties sensibles des pieds, cela vous évitera la formation d'ampoules douloureuses. Vous pouvez appliquer une feuille en guise de pansement dans vos chaussures également.



Muqueuses buccales

Une infusion concentrée de plantain arrive à bien calmer les inflammations des gencives et les aphtes si appliquée en bain de bouche régulièrement. Il est loin d'être aussi efficace que les résines de type myrrhe (Commiphora molmol) ou mastic en larmes (Pistacia lentiscus). Mais on n'a pas toujours ces résines à portée de main. Le plantain est une bonne alternative.

Matthew Wood l'utilise pour les abcès dentaires, et lorsqu'il y a inflammation à la base (racine) d'une dent, particulièrement après une dévitalisation. Wood a observé de multiples cas d'abcès dentaire résolus grâce au plantain, dans des situations où la dent semblait condamnée (ref : Wood).


Muqueuses respiratoires

Une infusion de plantain lancéolé avec un peu de miel calme les affections du pharynx, laryngites, trachéites, surmenage des cordes vocales, etc. (ref : Leclerc).

Fournier liste les nombreuses applications du plantain pour les problèmes pulmonaires, depuis les infections respiratoires bénignes des enfants, jusqu'aux hémorragies pulmonaires et crachements de sang (les propriétés astringentes le rendant légèrement hémostatique).

Elle est recommandé pour les affections pulmonaires d'origine allergiques, toux sèche et asthme allergique.
Selon Weiss, le plantain n'agit pas comme antitussif, mais comme anti-inflammatoire. Il n'empêche donc pas les poumons d'éliminer leurs déchets par expectoration.



Muqueuses digestives


Le plantain est utile en cas de troubles chroniques des muqueuses digestives (ulcère, diarrhée, maladies inflammatoires de l’intestin, constipation…), car il normalise la production de mucus et arrête les saignements.
Les feuilles, en infusion tiède, sont à consommer en plusieurs prises au cours de la journée afin de recouvrir les muqueuses de ce liquide réparateur le plus souvent possible.
 
Les muqueuses digestives sont très souvent agressées par l'alimentation moderne, et par les déséquilibres créés par le stress. Le reflux gastro-oesophagien par exemple attaque les muqueuses fragiles de l'œsophage.
Toute muqueuse irritée et enflammée bénéficiera d'une simple infusion de feuilles de plantain.

 
De plus, le plantain semble avoir une activité antispasmodique qui s'ajoute à son aspect anti-inflammatoire, l'indiquant dans les cas d'inflammations accompagnés de crampes.
Hémorroïdes : Une infusion concentrée de plantain, ou un macérât huileux, peut être appliqué sur les hémorroïdes douloureuses, seul ou en combinaison avec l'hamamélis, le fragon et le marron d'inde.


Muqueuses ophtalmiques

On peut utiliser le plantain en bain d’œil (conjonctivite, allergies saisonnières, anti-irritations) grâce à ses propriétés astringente et désinfectante.
L'infusion doit être préparée dans un liquide isotonique (ou une préparation saline toute prête pour bain d'oeil). Vous aurez aussi besoin d'une petite coupelle pour effectuer le bain, préalablement passée à l'eau bouillante (stérilisée).


Allergies

Le plantain est anti-histaminique. Il inhibe la dégranulation des mastocytes. Il exerce cet effet d'une manière locale lorsqu'on l'applique sur une zone enflammée. Il exerce aussi cet effet d'une manière systémique, et peut être utilisé pour les allergies saisonnières par exemple.
Par contre, ne croyez pas qu'une infusion ou deux le jour ou votre gorge picote le plus sera suffisante pour juger de son efficacité.
Pour les allergies chroniques, le premier travail est bien sur de remonter à la source du problème. Mais outre ce travail d'investigation qui prendra du temps, une infusion journalière de plantain lancéolé, prise pendant des semaines, calmera la cascade histaminique.
Henriette Kress, herbaliste finlandaise, rajoute ce point intéressant : bien que le plantain ne crée en général pas d'allergies, ses feuilles ont tendance à accumuler beaucoup de pollen des plantes environnantes, ce qui peut donner l'impression que la personne est allergique au plantain (ref : Kress).


Minéralisant
L''infusion est la meilleure manière de se reminéraliser, car les minéraux sont extraits des plantes sous forme ionisée. Encore faut-il infuser la bonne plante !
Le plantain est l'une des plantes les plus riches en minéraux. Il contient du potassium, calcium, magnésium, silice, phosphore, zinc et cuivre. 
Il sera bon de l'ajouter dans les mélanges minéralisants, incluant en général trèfle, luzerne, avoine, prêle et autres...



Préparation du plantain

Parties utilisées :
Les feuilles sont les plus faciles à ramasser en grande quantité ;
• Toute la plante peut être utilisée, racines incluses.
Mais pourquoi la sacrifier ?
• La plante se ramasse toute l'année, au besoin, de préférence fraîche (comme toujours) ;
• La feuille est stable au séchage à condition qu'elle ne prenne pas l'humidité. Sinon, elle s'oxyde et noircit vite.


Formes utilisées :
•  Le plantain est une plante à infusion avant tout (dosage, 30 g/L c'est-à-dire environ 5 à 6 g par tasse à thé) ;
Teinture des feuilles fraiches ou récemment séchées (feuilles fraiches : 1:2 alcool à 80°, feuilles sèches : 1:5 alcool à 45°);
Macérât huileux des feuilles récemment séchées ;
Onguent ou crème.



Sources : Cours Floramedica ; site Athea Provence, 200 plantes qui vous veulent du bien Ed. Larousse.







Rubrique:

Le dernier cake vaisselle réalisé a duré plus de 10 mois, c'est vous dire comme ce produit est économique.... Chez nous, on ne peut plus s'en passer, mon homme l'adore !
Il fait parti de nos produits d'entretien fétiches pour la cuisine ! 



Recette :
0-FlechesDroite-trans Tensioactif Sodium cocoyl isethionate (SCI) 100 g 
0-FlechesDroite-trans Eau minérale 10 g 
0-FlechesDroite-trans Acide citrique 6 g
0-FlechesDroite-trans Cristaux de Soude 6 g 

0-FlechesDroite-trans Argile rouge 8 g
0-FlechesDroite-trans Fragrance "Le bonheur est dans le pré" offert par Aromateasy 15 gttes

Réalisation
:

Faire fondre au bain marie le tensioactif + l'eau en prenant soin d’écraser la préparation au pilon, jusqu’à obtenir une pâte collante.
Hors du feu ajouter ensuite un par un dans l'ordre énuméré les autres ingrédients.
Mettre en pot en tassant bien pour éviter les bulles d’air.
Laisser sécher votre préparation à chaleur ambiante,  pot ouvert, 48 heures avant de l’utiliser.


Utilisation
:

Frotter votre éponge humide sur le cake et laver votre vaisselle comme à l’ordinaire. Rincer.
Vous pouvez même nettoyer votre évier et votre gazinière sans problème, le cake vaisselle est super dégraissant.
Laisser sécher votre cake à l'air libre, avant de remettre le couvercle.


Une formule légèrement revisitée, avec une note fraîche de "propre" bien agréable .... 




La légende grecque dit que le muguet a été créé par Apollon. Il en tapissait le sol, pour ne pas que ses neuf muses s’abîment les pieds…

Mais pourquoi du muguet en France ?

L’association du muguet à la célébration du printemps remonterait à la Renaissance : le 1er mai, il était d’usage, dans les campagnes, d’offrir un branchage pour chasser la malédiction de l’hiver.
En 1560, le roi Charles IX visita la Drôme où on lui offrit un brin de muguet. L’année suivante il en offrit aux dames de la Cour en guise de porte-bonheur.
C’est ainsi que cette coutume perdure, et que l’on offre aux gens qui nous sont chers, un brin de muguet, pour leur porter chance !

Porte-bonheur mais aussi toxique…

Sous ses airs de petite fée clochette, le muguet renferme un poisson toxique qui peut être mortel si l’on mange ses fleurs. Il faut rester très vigilant avec les enfants et surtout faire attention à l’eau du vase, d’autant plus que l’on place généralement le muguet dans des petits verres... Prudence donc !



Rubrique:


On continue nos découvertes au jardin ... Le romarin, abondant dans la garrigue, est l'une des plantes emblématique du pourtour méditerranéen.
Fraîche ou séchée, cette herbe condimentaire se retrouve dans la cuisine méditerranéenne, et une variété domestiquée se cultive dans les jardins.
C'est une plante mellifère, son miel est réputé.  Le romarin a de nombreuses vertus phyto-thérapeutiques.


Noms communs : Romarin
Nom latin : Rosmarinus Officinalis
Autres noms : Encensier, herbes aux couronnes, rose marine
Famille : Lamiaceae

Ses composés actifs :
Polyphénols : flavonoïdes, acides phénoliques (acide rosmarinique)
Diterpènes, triterpènes, phytoœstrogènes

Huiles essentielles (eucalyptol, acétate de bornyle, verbénone...voir selon les différents chémotypes des huiles essentielles de Romarin)

Goût : Amer, aromatique, astringent
Énergétique : Réchauffant, astringent.


Usages traditionnels & le point sur la recherche :


- Digestions difficiles
- Paresse du foie et de la vésicule biliaire (diminue les spasmes de la vésicule biliaire, augmente la sécrétion de bile et diminue les altérations du foie provoquées par des agents toxiques).
- Migraines d'origine hépatobiliaire


- Détoxifie l'organisme
- Antiseptique et insecticide : Le romarin est fortement antioxydant et antibactérien. Actif notamment sur Escherichia coli (le colibacille) et sur plusieurs espèces de Salmonelles et de streptocoque, des bactéries pouvant être à l'origine de multiples infections chez l'homme.

- Soulage les affections respiratoires (infections bronchopulmonaires :plusieurs espèces d'aspergillus)

- Soulage les douleurs musculaires et articulaires, les recherches ont démontré ses effets anti-inflammatoires et analgésiques.

- Améliore les troubles circulatoires


- Propriétés Antivirales et antifongiques  par exemple sur le candida albicans (responsable de mycoses digestive et vaginales)

- Anti-cancer :  Le romarin joue un rôle dans la prévention du cancer et inhiberait la dispersion des métastases. On a aussi démontré que son huile essentielle et ses diterpènes inhibent la croissance des cellules cancéreuses.

- Surmenage physique intellectuel (perte de mémoire)

- Cicatrisant (plaies, brulures)

                    

Utilisations du Romarin :


Parties utilisées :

•  Parties aériennes en fleur si possible (printemps et automne), sinon feuilles toute l'année ;
•  Les jeunes pousses sont préférables au « vieux bois » (moins tanniques) ;
•  La plante est relativement stable au séchage ;


Formes utilisées :
•  La forme la plus simple : l'infusion de plante fraiche ou récemment séchée ;
•  Teinture mère des sommités fleuries récemment séchées (1:5 – alcool à 50°)
•  Macérât huileux préparé à partir de la plante récemment séchée ;
•  Onguent.


Doses :
•  Infusion : 1 cuillère à soupe de plante récemment séchée par grande tasse, ou une branchette de plante fraiche ;
•  Teinture mère : Hoffmann recommande 1 à 2 ml 3 fois par jour




Sources : Larousse "200plantes qui vous veulent du bien " Carole Minker, site Athéa Provence, La phytothérapie Dr J. Valnet

                     


Rubrique:

Un gel WC sans Methylchloroisothiazolinone (CMIT) et methylisothiazolinone (MIT), car même ceux écologiques portant le sigle 
"écolabel" peuvent en contenir...
Je m'en suis aperçue à mes dépens ... Ces conservateurs chimiques sont toxiques pour le milieu aquatique donc par ricochet pour nous aussi !... 




Recette pour un flacon de 750 ml :
0-FlechesDroite-trans Eau minérale ou déminéralisée 750 ml 
0-FlechesDroite-trans Colorant bleu 1 pointe de couteau (facultatif)
0-FlechesDroite-trans Gomme guar ou Gomme xanthane 7 à 10 g (selon la viscosité souhaitée)
0-FlechesDroite-trans Acide citrique 100 g  (détartrant, puissant anticalcaire)
0-FlechesDroite-trans Fragrance 20 gttes



Réalisation :
Dans un saladier mettre l'eau +  le colorant et mélanger.
Ajouter ensuite l'acide citrique, bien mélanger à nouveau.

Incorporer alors la gomme en poudre, mélanger au fouet puis laisser reposer 10 à 15 minutes jusqu'à ce que le mélange devienne un gel. 
Ajouter la fragrance de votre choix.


Voilà rien de plus simple que de faire un gel WC sans danger pour notre environnement puisque l'acide citrique est entièrement biodégradable !




Attention :  Ne pas mélanger les produits « maison » avec des produits chimiques du commerce. Ne jamais utiliser de produits acides (vinaigre, acide citrique…) en même temps que l’eau de Javel (il se produit une réaction chimique qui dégage un gaz toxique).

                    


Rubrique:

Avec le confinement c'est le moment pour ceux qui ont la chance d'avoir un jardin de redécouvrir les herbes et plantes qui  poussent juste là,  à portée, sous nos yeux ... 
Aujourd'hui le trèfle rouge,vous allez voir que cette petite fleur révèle des propriétés inestimables !


Noms communs :
trèfle, trèfle des prés, trèfle rouge, trèfle violet
Nom latin : Trifolium pratense
Famille : Fabaceae


Ses constituants principaux :
Minéraux: Calcium, magnésium, phosphore,  potassium, 
Oligoéléments : Bore,  chrome, cobalt, cuivre, fer, manganèse, sélénium, zinc.
Isoflavones (phytoestrogènes) : Biochanine A, daidzeine, Formononetine, génisteine, pratensine, trifoside, et d'autres…
D'autres composants : Comme l'acide coumarique, l'acide salicylique, la quercétine, l'allantoïne, des résines et acides gras complètent le profil de cette plante riche en propriétés médicinales

Goût :
Sucré ;  Nourrissant
Tempérament : Rafraîchissant ; Humidifiant

 
                  

Propriétés :


Nutritive- Remineralisante
Grâce à sa richesse  en minéraux et oligoéléments, le trèfle rouge fait partie des plantes nutritives. Les plantes nutritives portent bien leur nom, elles nourrissent !  Idéale donc pour les personnes en manque de tonus et de vitalité.
Ses nutriments seront grandement appréciés par les enfants, les femmes (de la puberté à la ménopause), les aînés et les convalescents.

Cette plante reminéralisante sera utile pour tamponner les déchets acides provoqués par les infections aiguës ou chroniques, les maladies auto-immunes et dégénératives, et les surconsommations de sucres ou de protéines.
Le trèfle rouge est un altératif (modifiant les propriétés d'un corps) pur, il aide à déloger les toxines des tissus et des cellules.


Atténuer les symptômes Ménopause
Les isoflavones du trèfle ne sont pas exactement les mêmes que celles du soja… Or, les nombreuses études menées sur les effets des isoflavones ont été réalisées avec des extraits de soja.
Pour le moment, aucune étude à grande échelle n’a encore démontré les vertus du trèfle rouge sur les bouffées de chaleur, cependant, il serait dommage de ne pas faire le test…
D’autant qu’une étude a montré que cette plante pouvait mettre un frein à l’ostéoporose en maintenant les réserves de minéraux à leur niveau optimum.


Prostate

Des résultats encourageants au travers d'études scientifiques récentes :
Effet possible anti-cancer de la prostate au travers d'une meilleure régulation de la production et du métabolisme des hormones stéroïdiennes, ainsi que d'une inhibition des enzymes qui encouragent la prolifération des cellules de la prostate.


Circulation sanguine

- Effet anticoagulant et antiaggrégant possible au travers de la coumarine et des constituants similaires. Le trèfle, de la même famille que le mélilot, possède des propriétés fluidifiantes du sang qui peuvent s'avérer utiles dans les problèmes de circulation et de retour veineux. Attention aux interactions possibles avec les médicaments anticoagulants comme le Préviscan ;

- Le docteur Ellingwood, dans son fameux "Ellingwood's Therapeutist" de 1908, explique que le la plante améliore d'une manière notable la nutrition du cerveau lorsque celui-ci est épuisé par le travail, surtout lorsqu'il y a perte de mémoire des mots et que la personne a des idées confuses.


Congestion lymphatique

- La plante est efficace pour réduire les engorgements des glandes lymphatiques. Ceci peut s'appliquer pour les oreillons, les glandes en question étant les parotides, ou d'une manière générale pour toute glande engorgée : mastite, lithiase salivaire (bien que l'obstruction des glandes salivaires soit ici mécanique, la plante apporte du soulagement).

Précautions

- Comme la plupart des plantes, le trèfle rouge ne doit pas être utilisé pendant la grossesse et l’allaitement
- Le trèfle rouge est contrindiqué dans les cas de cancers hormonodépendants (sein et de l’utérus)
- Demandez conseil à votre médecin ou pharmacien
si vous êtes sous anticoagulant.
 
Utilisation du trèfle rouge
- Infusion des sommités récemment séchées : 2 à 3 cuillères à soupe par tasse, 3 fois par jour ;
- Fleur fraîche écrasée et appliquée localement : pour soulager les inflammations, irritations ou brûlures de peau, ou pour soulager les piqûres d'insectes et favoriser la régénération cellulaire ;
- Macérât huileux, onguent ou crème en application locale, pour les indications du point précédent, ou pour soulager les engorgements des glandes lymphatiques.
- Sirop des sommités fleuries pour soulager les gorges enflammées et les problèmes de bronches précédemment décrits.
- Teinture des sommités fleuries fraîches : au taux de 1:2 (100 g de plante pour 200 ml d'alcool) dans de l'alcool à 95°. Prendre 20 à 60 gouttes par jour selon la personne et la condition.
- Teinture des sommités récemment séchées : au taux de 1:5 (100 g de plante pour 500 ml d'alcool) dans de l'alcool à 40°. Prendre 20 à 60 gouttes par jour selon la personne et la condition.


 

Conseils cueillette et séchage :

Vous pouvez cueillir  la fleur avec les quelques feuilles situées autour, pour un bon équilibre entre les différents constituants de la fleur et de la feuille.
Les sommités se cueillent pendant plusieurs mois et la plante se trouve un peu partout.
Attention à ne pas cueillir en bordure de route ou dans les champs où les pesticides sont utilisés, ou dans les endroits pollués.

Pour le séchage, je pose les fleurs sur un linge propre dans une pièce ventilée (je laisse la fenêtre ouverte et les volets fermés) .
Attention à ce que la plante ne prenne pas l’humidité pour éviter les  moisissures pouvant corrompre les propriétés. (Transformation des coumarines en dicoumarol qui a des propriétés anticoagulantes problématiques).


En conclusion :
Le trèfle n'est pas une plante forte et puissante. Au contraire, c'est une plante douce qui doit être utilisée au long terme, soit comme calmante, soit comme nourrissante, soit comme  nettoyante, enlevant les accumulations toxiques dans les tissus et les glandes lymphatiques afin de protéger les tissus sains.
Soyez patient avec elle, il lui faut un peu plus longtemps que certaines autres plantes pour agir, mais si elle est bien associée à la personne et à la condition, elle fera son travail.

Je suis sûre que votre regard va changer la prochaine fois que vous croiserez cette jolie fleur des champs  !

Sources :  Cours Flora Médica/ Site Athéa Provence/ Rebelle Santé n°151 Sophie Lacoste

 


Rubrique:

Allez, on se motive pour " tambouiller " durant ce confinement ! 
Que diriez-vous de vous plonger dans un rituel beauté Ayurvédique avec 4 produits réalisés pour faire peau neuve en ce printemps !🧚‍♀️🧘‍♀️

 
  
Recette Pâte nettoyante visage Saucha :

Ingrédients pour un pot de 100 g :
  • Poudre d'amande bio 15g
  • Poudre ayurvédique de Rose de Damas 15g
  • Glycérine Végétale 50g
  • Huile essentielle de Gingembre bio 1 goutte
  • Huile essentielle de patchouli 4 gouttes
Réalisation :
Dans un  bol, mélangez les poudres d'amande et de rose avec la glycérine jusqu'à obtenir une pâte homogène.

Ajoutez les huiles essentielles et mélanger à nouveau.
Transvasez la préparation dans un pot.

Utilisation :

"Saucha" signifie pureté en Sanskrit. Cette pâte nettoyante allie la douceur de la poudre d'amande aux actifs régénérants de la poudre de Rose. Les HE de Gingembre et de Patchouli renforcent la régénération des tissus et offrent un parfum délicat.
Déposer une petite noisette dans le creux de la main, appliquer sur le visage humide en effectuant des mouvements circulaires. Rincez ensuite le visage à l'eau. Votre peau est douce et purifiée !


Recette Huile de Massage Sésame Mâsmsa :

Ingrédients pour 100 ml :
  • Huile végétale de Sésame Bio 75 ml
  • Huile végétale de Coco Bio 10 ml 
  • Huile essentielle de Patchouli bio 27 gouttes
  • Huile essentielle de Gingembre bio 6 gouttes
  • Huile essentielle d'Orange douce bio 70 gouttes 
Réalisation :
Directement dans votre flacon versez les quantités données d' huiles végétales.

Ajoutez les huiles essentielles.
Fermez le flacon et agitez le mélange. C'est prêt !

Utilisation :

Décontracter votre "Mâsmsa", vos muscles en Sanskrit avec cette huile énergétique riche en huiles essentielles.
Verser un peu d'huile dans le creux de votre main, frottez les paumes pour la chauffer et masser le corps avec les deux mains en mouvements circulaires de plus en plus appuyés en insistant principalement sue la nuque, les épaules et le haut du dos. Bien-être et détente assurés !
Vous pouvez appliquer aussi cette huile en soin visage. L'odeur est irrésistible !



Recette du Scrub of Himalaya pour pieds :


Ingrédients pour 100 ml :
  • Cire florale de Jasmin sambac 1g
  • Huile végétale de Sésame Bio 5 ml
  • Sel de l'Himalaya 90g
  • Huile essentielle d'Orange douce bio 3 ml  
Réalisation :
Faire fondre au bain marie, la cire florale de jasmin dans l'huile de sésame. Puis hors du feu, placer le bol dans un fond d'eau froide et agiter jusqu'à refroidissement. 

Ajouter l'huile essentielle puis le sel en remuant entre chaque ajout.
Mettre en pot.

Utilisation :
Ce gommage  au sel de l'Himalaya est idéal pour un massage exfoliant de la voûte plantaire et des talons. 

Appliquez par massages circulaires sur vos pieds mouillés puis rincez à l'eau claire. 
Pour des pieds revitalisés, nourris et doux comme du velours !


Recette Concrète de parfum Sukha :

Ingrédients pour 100 ml :
  • Cire florale de Jasmin sambac 1g
  • Beurre de kokum 4.5 g
  • Huile essentielle d'Orange douce bio 30 gouttes
  • Huile essentielle de patchouli bio 10 gouttes
  • Huile essentielle de Gingembre bio 5 gouttes
Réalisation :
Faire fondre au bain marie, la cire florale de jasmin et le beurre de kokum. Puis hors du feu, ajouter les huiles essentielles et bien mélanger jusqu'à obtenir une une pâte lisse et homogène.

Mettre en pot et laisser prendre le baume pendant 24 h avant de l'utiliser.
Utilisation :
Laisser vous tenter par un voyage sur la route des Indes avec cette concrète de parfum qui invite à la paix intérieure et au Sukha, "Bonheur" en Sanskrit.
A utiliser comme un parfum solide dans le creux du cou et/ou sur l'intérieur des poignets.



Rubrique:

Récapitulons :

Il y a eu une annonce du ministre de la santé Olivier Veran déconseillant fortement la prise d 'anti-inflammatoires et plus précisément les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l'Ibuprofen, l'advil etc...qui pourraient aggraver l'infection du COVID-19.
Rien à redire la-dessus !
(Attention ! les personnes actuellement sous anti-inflammatoires  ne doivent pas stopper leur traitement sans avis préalable de leur médecin).

 

Du coup, il y a plein de messages et fakenews qui circulent sur des sites professionnels et autres (je ne vais pas les citer ...) qui déconseillent à leur tour l’utilisation d’huiles essentielles anti-inflammatoires ....

Alors sachez qu'on ne peut pas comparer un médicament allopathique AINS qui contient une molécule à une huile essentielle anti inflammatoire qui contient elle des centaines de molécules, qui agissent dans un large spectre d'action....
Contrairement aux AINS, les huiles essentielles ne bloquent pas la réponse immunitaire, bien au  contraire, certaines ont la faculté de renforcer ou de moduler si besoin le système immunitaire.



Comme le dit le Docteur Baudoux : "Les huiles essentielles (HE) ont un statut particulier en médecine naturelle, car ce sont les seules à avoir une triple activité : Biochimie, énergie et information. 
C'est comme si une HE pouvait en même temps être un antibiotique, mais aussi un remède homéopathique et un élixir de Bach. Et dans le registre des remèdes naturels, il n'y a absolument rien qui soit plus dense et plus concentré que les HE mais en même temps aussi subtiles, parce que,  qu'est ce qu'il y a de plus subtile qu'une odeur ?"

Alors aucun soucis sur la mise en pratique des conseils d'utilisation des huiles essentielles citées par Aude Maillard, dans l'article continuellement mis à jour sur ce blog.  

Si vous pensez avoir été exposé au COVID19 ou si vous ressentez certains symptômes, consulter cette application en ligne qui vous guidera :
https://maladiecoronavirus.fr

 
De tout cœur avec vous !

 



Rubrique:

J'entends de telles ignominies sur les huiles essentielles qu'il est bon de rétablir la vérité. Prenez soin de vous et faites confiance aux conseils naturopathiques et à l'aromathérapie pour vous accompagner dans cette pandémie ! Respecter bien sûr toutes les mesures et consignes sanitaires données par le ministère de la Santé.

Pierre Franchomme, est un des plus grand spécialistes de l'aromathérapie. Il est l’inventeur du concept sur l’énergétique des huiles essentielles, et de la notion fondamentale de « chémotype » en thérapeutique. Il a étudié l’usage thérapeutique de nombreuses huiles essentielles comme l' Immortelle, le Ciste, l'Inule odorante, le Tea Tree, etc.
Directeur du Comité Scientifique de l’Association de Solidarité Internationale “Médecins aux Pieds Nus” et Président de l’Association «Aromathérapie sans Frontières ».

Cette vidéo date de 2015 mais elle est vraiment d'actualité, et d'ailleurs P. Franchomme y aborde le type de virus en couronne "coronavirus" vers la 25 ème mn de la vidéo. Je souhaitais partager cela avec vous !












Rubrique:




Le coronavirus nommé SARS-CoV-2, comme le virus de la grippe, est un virus à ARN. Il est donc susceptible de muter et d’augmenter sa virulence à chaque mutation.
COVID-19 (le nom de l’infection qu’il provoque depuis janvier 2020) est dans la majorité des cas asymptomatique. Les chiffres sont donc difficiles à estimer, mais dans les 20% des cas restants, il semblerait que le SARS-CoV-2 (coronavirus) puisse provoquer la mort dans 4% des cas, préférentiellement après 40 ans.
Le diabète, l’hypertension artérielle et l’asthme sont des facteurs de risques de complication et de gravité.


Pour suivre en temps réel l’évolution de la pandémie, les consignes sanitaires, les conseils aux voyageurs, la FAQ sur le virus, vous pouvez consulter le site du gouvernement :



Il est légitime, aujourd’hui en France d’adopter une démarche de prévention avec les huiles essentielles et les plantes. Les conseils ci-dessous n’ont pas pour ambition de guérir du coronavirus (car aucune HE n’est documentée sur ce nouveau virus), mais d’y faire écran ou d’en limiter les effets parce qu’on s’y sera préparé.

L’immunité est le premier levier à activer, d’autant plus que certaines huiles essentielles sont en effet très puissantes sur les lymphocytes et les macrophages.
C’est-à-dire qu’avec une bonne synergie aromatique, on peut s’appuyer sur les propriétés anti virales des HE (vous trouverez en bas de page les références bibliographiques des publications scientifiques sur lesquelles je m’appuie et qui soutiennent l’expertise clinique) et stimuler les deux voies de notre immunité : l’immunité spécifique (qui favorise la synthèse des anticorps) et l’immunité innée (qui favorise la synthèse des macrophages et des cellules tueuses).
Les huiles essentielles ont fait leurs preuves sur de nombreux virus, tels que celui de la grippe H1N1, le HPV, celui de l’herpès …, publications à l’appui.

Comment réveiller son système immunitaire pour faire barrière au coronavirus :
(conseils pour l’adulte et l’adolescent à partir de 15 ans) :


o    Faire une cure de Vitamine D3: Adulte et ado: 2000 unités tous les matins, enfants 400 unités tous les matins.

o    Couchez-vous plus tôt et pour optimiser la qualité de votre sommeil: la première conséquence d’un état de fatigue est la baisse immunitaire.

Nettoyez votre foie, en faisant une cure de 8 jours de tisane de romarin ou d’artichaut ou d’huile essentielle de romarin à verbénone (2 gouttes en bouche avec un peu d’huile végétale, matin et soir (cette HE est déconseillée en cas d’hypertension artérielle, d’épilepsie ou de cancer hormono-dépendant)), et optez en même temps pour une alimentation frugale (moins de sucre, moins d’alcool, supprimer les produits laitiers), hypotoxique et colorée (riche en antioxydants et minéraux).

Calmez votre système nerveux, car il coopère avec le système immunitaire pour stimuler les défenses. Gérer votre stress et votre anxiété, sources de baisse d’immunité:  visualiser le positif et mettez de la distance avec les informations relayées par les médias.


CONSEIL AROMATHÉRAPIE :

Désinfection des mains

Il est conseillé de se laver le plus souvent possible les mains à l'eau et au savon, ou à défaut de se les désinfecter avec une solution ou un gel assainissant hydroalcoolique. 1 goutte d'HE de laurier noble peut être déposée dans le creux de la main, aussi en guise de bouclier, deux à trois fois par jour.

Protection rapprochée du nez et des voies ORL

Il est vivement conseillé de pulvériser une solution huileuse d'HE convenablement diluées directement dans le nez, à l'aide d'un flacon spécifiquement dédié à cet usage (embout nasal, trouvé en pharmacie ou sur internet).
Le contact des HE avec la muqueuse nasale et respiratoire offre une immunité immédiate par rapport aux germes présents grâce aux diverses propriétés anti-infectieuses des HE.
Un film lipophile aromatique tapisse la muqueuse respiratoire pour diminuer les chances de réplication du virus.
La nature lipophile des HE leur permet de traverser l'enveloppe et la capside du virus pour déstructurer l'organisation virale.


Dans un lieu public :
Déposez 1 pulvérisation dans chaque narine de la synergie suivante, maximum, 3 fois par jour (déconseillé chez les enfants de moins de 15 ans, en cas d'asthme, d'épilepsie, en période de grossesse et d'allaitement, de saignements de nez).



Huile nasale protectrice (à conditionner dans un flacon vide de 30 ml en verre teinté, muni d'un embout nasal)

HE laurier noble (Laurus nobilis)  6 gouttes
HE ravintsara (Cinnamomum camphora CT 1,8 cinéole) 6 gouttes
HE tea tree (Melaleuca alternifolia) 6 gouttes
Macérat huileux de Calendula 29,5 ml


-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

La synergie et les conseils qui suivent (doses et fréquence d’application proposé), sont le fruit d’une expertise personnelle qui ont apporté des résultats très satisfaisants dans divers contextes d’infections virales communes.  Je n’ai bien évidemment aucun recul sur COVID-19, mais je partage mon expérience dans cet article,  pour permettre aux personnes, susceptibles d’être en contact avec le coronavirus, d’augmenter leur chance de faire barrage.

PROPRIÉTÉS HUILE ESSENTIELLE de LAURIER NOBLE : Immunostimulante, antivirale et antibiotique puissant, précisément sur les virus à ARN comme le coronavirus responsable de syndromes respiratoires aigus, antalgique, immunostimulant.
 

En cas de symptôme (fièvre et coup de fatigue brutal, toux sèche)
Portez un masque pour éviter les contaminations collatérales et limiter la contagiosité, et suivez le protocole suivant en incitant aussi toutes les personnes que vous avez côtoyées à le suivre également :

              Synergie conseillée SARS-CoV-2

A réaliser dans un flacon en verre teinté de 30 ml, muni d’un compte gouttes :

HE Laurier noble (Laurus nobilis) 10 ml  antivirale documentée sur les virus grippaux et les coronavirus (Si pas tolérée remplacer par HE de Saro ou bien de Ravintsara CT cinéol ou de Myrte vert)

HE Tea tree
(Melaleuca alternifolia) 10 ml antivirale documentée sur les virus grippaux et les coronavirus

HE Thym linalol (Thymus vulgaris CT linalol) ou Encens Oliban (Boswelia carterii ) : 5 ml stimulante immunitaire, antitussive,
(Encens : restructurante de l'équilibre respiratoire)

Baume copahu (Copaiba offcinalis) ou Gingembre (Zingiber officinalis) 5 ml stimulante immunitaire, activation des Natural Killers, anti-inflammatoire (bêta-caryophyllène et  zingibérène )


Contre indications :

Enfants de moins de 7 ans, grossesse, allaitement, asthme, allergie à l’une ou l’autre des HE, peaux atopiques et eczémateuses, déconseillé en cas d’épilepsie.

Mode d’utilisation :

Adulte et adolescent de plus de 15 ans :

Appliquer 20 gouttes sous les pieds ou sur le dos/thorax toutes les 30 minutes, en espaçant selon amélioration des symptômes.
Maximum 8 applications par jour.
 

Enfants de 10 à 14 ans :
Appliquer 7 gouttes pures sous les pieds ou sur le dos/thorax, toutes les heures, en espaçant selon amélioration des symptômes.
Maximum 5 applications par jour.
 

Enfants de 7 à 10 ans : Appliquer 5 gouttes diluées dans autant d’huile végétale de noyau d’abricot sous les pieds ou sur le dos/thorax, toutes les heures, en espaçant selon amélioration des symptômes.
Maximum 5 applications par jour.
 

Si pas d’amélioration au bout 5 heures :

Préférez la voie rectale (vous pouvez aussi l’initier tout de suite, car plus efficace sur les tissus respiratoires) :

Diluez 10 ml de cette synergie dans 90 ml de macérât de calendula ou de noyau d’abricot.
Et injectez par voie rectale 3 ml de cette synergie à l’aide d’une seringue en plastique (sans aiguille) 6 fois par 24h.
A suivre pendant 3 à 5 jours si besoin.
Diminuer à 5 fois par jour le 3ème jour, puis à 4 fois par jour les jours suivants.
 

REMARQUE :

En cas d’infection avérée au coronavirus, l’utilisation des HE est recommandée dans l’intention de moduler la réaction inflammatoire et immunitaire, pour aider le corps à mieux gérer le choc immunitaire, favoriser les forces d’auto-guérison et affaiblir plus vite le microbe.

Il est recommandé de porter un masque adapté, dès les premiers symptômes caractéristiques de l’infection, à savoir : fièvre, toux, abattement physique et difficultés respiratoires.

La diffusion atmosphérique des HE connues pour leurs propriétés immunitaires et respiratoires est vivement recommandée. Elle peut diminuer la contagiosité de la maladie.

Rappel des HE diffusibles et utiles, à mélanger entre elles dans le diffuseur :

Tea tree, ravintsara, Saro, eucalyptus radié, lavande fine, Lemongrass et laurier noble.

Diffuser 10 minutes
avec un diffuseur nébulisateur toutes les 2 heures.

Cet article est susceptible d’être mis à jour régulièrement en fonction de l’évolution des retours cliniques des HE et aussi des dernières publications scientifiques sur le SARS-CoV2. (mis à jour le 26 mars 2020)


Remarque :
Les précautions d’emplois et contre-indications quant à l’utilisation des huiles essentielles sont nombreuses, notamment pour les femmes enceintes et allaitantes, les personnes âgées, les enfants, les sujets allergiques, asthmatiques et épileptiques. Ces informations sont à consulter dans les articles d’Aude Maillard « Maitriser la dangerosité des huiles essentielles ».
 
PUBLICATION SCIENTIFIQUE :
HE laurier noble :
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/m/pubmed/18357554/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31234166

Sources : Aude Maillard Docteur en Pharmacie et aromatologue

  En dernières minutes  !


En cas de pénurie de gel hydro-alcoolique pour la désinfection des mains :

Gardez en tête que le savon de Marseille reste ce qu'il y a de mieux et de plus économique pour un bon lavage des mains.
Cependant en l'absence d'eau et de savon,  je vous donne 2 recettes de "Gel antiseptique et hydratant" simples à réaliser :

Cliquer sur les recettes pour les agrandir


   


 
blogger